Présentation du

comité consultatif clinique

Dr. Ethan Basch
(USA)
  • Membre et directeur de l’UNC Linberger Comprehensive Cancer Center
  • Professeur du service médecine, hématologie et oncologie à UNC-Chapel Hilll
Montre plus Montrer moins
Dr. Alain Livartowski
(France)
  • Département d’oncologie, Institut Curie
  • Responsable, projets eSanté
Montre plus Montrer moins
Dr. Jean-Jacques Zambrowski
(France)
  • Consultant, Politique et économie de la santé
  • Directeur pédagogique, Université Paris Descartes
Montre plus Montrer moins

Études cliniques

Moovcare® a mené six années de R&D et de validation clinique rigoureuses, qui ont abouti à une certification CE comme dispositif médical de classe I.


Les résultats finals de l’essai prospectif de phase III multicentrique et randomisé, présentés lors de l’ASCO 2018, ont montré une amélioration de la survie globale de 7,6 mois et une amélioration de la QdV

Certification

L’impact de la télésurveillance des patients

LA SURVIE

Les études ont montré une augmentation de la survie dans le cadre de la télésurveillance de symptômes rapportés par les patients, en comparaison avec un suivi classique.

Un essai clinique randomisé avec 766 patients atteints de cancer, à un stade avancé, a démontré que la télésurveillance de leurs symptômes au cours de la chimiothérapie, a permis d’augmenter la survie (5,2 mois supplémentaires), d’améliorer la qualité de vie (pour 31% des patients), et de réduire le nombre d’hospitalisations (de 4%) et de visites aux Urgences (de 7%). (Basch & al. 2010-2017)

Basch E, Deal AM, Dueck AC, Scher HI, Kris MG, Hudis C, Schrag D. Overall Survival Results of a Trial Assessing Patient-Reported Outcomes for Symptom Monitoring During Routine Cancer Treatment. JAMA. 2017 Jul 11; 318(2): 197–198.

Qualité de vie des patients après 6 mois

Visites aux urgences et hospitalisation à un an

Temps passé en chimiothérapie

Calendrier des études Moovcare®